Voiture à Lyon : Le racket continue, jusqu’à quand pourrons nous tenir ?

Communiqué du groupe FN – 19 janvier 2018

Après la hausse continue du prix des carburants, sans qu’il n’y ait jamais aucune corrélation avec le coût réel du baril de pétrole, après la suppression drastique de près de 7 000 places de parking gratuites à Lyon entre 2016 et 2018, après l’augmentation de 25% du tarif de stationnement pour les résidents en 2015, après le passage de l’amende pour stationnement impayé de 17 à 60 euros au 1er janvier, ainsi qu’à la même date, celle du tarif de horodateurs qui fait que dans certain quartier de Lyon trois heures de stationnement couteront désormais 23 euros (rappelons que le SMIC horaire net au 1er janvier 2018 est à 7,58 euros. Le coût horaire du parking à Lyon est donc plus élevé que le SMIC…), la municipalité et le gouvernement continuent leur offensive contre les automobilistes vache à lait

Nous rappelant les heures les plus sombres du Moyen-Âge, un projet est à l’étude pour installer prochainement un péage urbain à Lyon. On se demande bien jusqu’où les délires de ces édiles incapables de s’opposer à la pensée unique et de privilégier d’autres voies que la coercition et l’intimidation financière, vont aller. Lire la suite

Magouille régionale

Tribune libre parue dans La Région Auvergne – Rhône-Alpes 2 / Janvier 2018

Le renouvellement de la Commission permanente de la Région le 29 septembre dernier a donné lieu à un cafouillage électoral sans précédent dont la presse s’est d’ailleurs fait l’écho.

La Majorité, par son indiscipline et son dilettantisme, a administré la preuve que L. WAUQUIEZ ne la tient plus. Résultat : un siège perdu pour L. WAUQUIEZ et un siège gagné pour le FN.

L’Exécutif a donc tout bonnement annulé le scrutin et battu le rappel de ses troupes ! Le Groupe FN a évidemment déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour protester contre cette magouille.

Laurent Wauquiez s’est enfermé dans d’étroites lisières

Au lendemain de l’élection de Laurent Wauquiez, les commentaires vont bon train sur le vide du projet LR et sur son absence de cohérence idéologique. Parmi la litanie de banalités des caciques entendues sur les ondes, la meilleure nous vient de Laurent Wauquiez lui-même, pour qui il s’agit de « la victoire de la droite forte à droite ». Avec ça, on est bien avancé !

Avant, pendant et après sa campagne, monsieur Wauquiez claironnait urbi et orbi que jamais il ne ferait d’alliance avec le Front national. Nous qui le côtoyons à la région Auvergne-Rhône-Alpes savons qu’il dit vrai.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire.

 

Clause Molière : le coup de force des juges

Communiqué du groupe FN – 14 décembre 2017

Ce 13 décembre 2017, le tribunal administratif de Lyon a annulé la délibération du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes imposant l’usage du français sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, dite « Clause Molière ».

Le juges ont certainement voulu par-là envoyer un message politique fort aux collectivités territoriales, alors même que cette clause a déjà été adoptée, avec les voix du Front National, dans de nombreuses collectivités de sensibilités politiques différentes comme par exemple la Région Pays de la Loire (LR), les Hauts de France (LR), la Région Centre (PS), la Normandie (UDI), etc.

Dans une situation où le chômage de masse persiste, ou le pouvoir d’achat de l’immense majorité des Français poursuit sa dégringolade, défendre les travailleurs français doit être LA priorité des responsables politiques français.  Et la justice, dont nous respectons pourtant l’indépendance, n’a pas à se mettre en travers des choix politiques pour d’obscures considérations fédéralistes européistes.

Le Front National dénonce avec force cette nouvelle remise en cause d’une décision d’une assemblée délibérante élue par le peuple et réaffirme la pertinence du combat contre le travail détaché qui est devenu une arme de destruction massive de l’emploi des Français en France.

Laurent WAUQUIEZ, aujourd’hui président à temps partiel de la Région, doit démissionner

Communiqué du groupe FN – 11 décembre 2017

Quelques mois après une élection présidentielle « imperdables » (Cf. les media de l’époque) pour la « droite », Laurent WAUQUIEZ a été élu ce dimanche président du parti Les Républicains. A vaincre sans risque on triomphe sans gloire serait-on tenté d’ajouter.

Laurent WAUQUIEZ a fait une campagne résolument ancrée à « droite », se payant de mots comme d’autres se payent d’illusions, enrôlant pour sa cause personnelle les « valeurs », « l’identité », « la tradition »… lui, l’héritier politique du centriste européiste Jacques BARROT.

A peine élu, il recherche déjà des compromis avec un centre qui l’abandonne, Jean-Christophe LAGARDE annonçant ce vendredi qu’en cas de victoire de WAUQUIEZ, l’UDI reprendrait sa liberté d’action. Et des LR de plus en plus nombreux qui lorgnent du côté de MACRON. Laurent WAUQUIEZ va devoir trahir ses électeurs pour éviter l’explosion de son camp. Il y a décidément des victoires qui ont un avant-goût de défaite, comme un champagne qui aurait perdu ses bulles. Lire la suite

Taxe d’enlèvement des ordures ménagères – TEOM : Le Front National invite Laurent Wauquiez à saisir le tribunal administratif de Lyon.

Communiqué de Muriel Coativy – 7 décembre 2017

La Métropole de Lyon votedélibérément des taux excessifs de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, depuis plusieurs années et ce, malgré les décisions annuelles du Tribunal administratif de Lyon de réduire ou d’annuler ces taux, sur saisine régulière de CANOL, association des Contribuables Actifs du Lyonnais.

Depuis plusieurs mois, particuliers et entreprises saisissent la justice pour obtenir la décharge totale des sommes versées au titre de cette taxe et, sans surprise, les magistrats leur donnent gain de cause.

Le 30 novembre 2017, Muriel COATIVY, au nom du groupe Front national Auvergne Rhône-Alpes, interpellait à l’occasion des questions orales de l’assemblée plénière de la région Auvergne Rhône-Alpes Monsieur le président et son exécutif, les enjoignant à ester en justice pour demander le remboursement du trop-perçu de la taxe poubelle au nom de l’hôtel de région Lyon Confluence.

Lire la suite

Région : Exécutif – « Wauquiez » au bord de la crise de nerf.

Communiqué du groupe FN – 5 décembre 2017

Désormais, plus une séance de l’Assemblée régionale (Plénière ou Commission permanente) n’a lieu sans que l’Exécutif de M. WAUQUIEZ ne se prenne les pieds dans la moquette de l’Hôtel de Région.

La séance plénière du 29 septembre dernier avait été marquée par un cafouillage de taille, qui avait contraint la majorité à refaire une élection pourtant régulière sous le seul prétexte que ses élus n’étaient pas allés voter, ou ne l’avaient pas fait pour la bonne liste, et que cela leur coûtait un siège. !  Fâcheux présage pour celui qui entend être tout à la fois le Thiers, le Pinay, le Chaban et le Lecanuet d’une droite républicaine qui n’en finit plus de se chercher.  Mon groupe a attaqué ce véritable coup de force devant le conseil d’état.

Lire la suite

Soutien au Maire de Villars-lès-Dombes

Communiqué de Maxime Chaussat – 30 novembre 2017

Ayant appris par voie de presse, comme l’ensemble des habitants de la Dombes, qu’un projet de centre d’accueil pour migrants devrait voir le jour à Villars-lès-Dombes, le Front National de l’Ain s’insurge face à cette situation.

S’insurge car les élus locaux ont été tenus à l’écart de ce projet, à commencer par M. le Maire de Villars-lès-Dombes Pierre Larrieu à qui le FN01 apporte tout mon soutien sur ce dossier. S’insurge car les habitants non plus n’ont pas été tenu au courant en temps réel. S’insurge enfin car notre territoire mérite mieux que cette façon de faire brutal et autoritaire.

Maxime Chaussat, conseiller régional pour le département de l’Ain, a pris l’initiative d’interpeler M. Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes, par la voie du Premier Vice-Président Etienne Blanc, à ce sujet en pleine assemblée plénière. Maxime Chaussat sera présent à la réunion publique du 30 Novembre 2017 à Villars-lès-Dombes. Lire la suite

Question orale : concernant le « Plan Marshall pour nos lycées »

Question orale du groupe FN, présentée par Vincent Lecaillon – 30 novembre 2017

En Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 30 novembre 2017, Vincent Lecaillon a critiqué le fait que l’Exécutif de droite ne compte construire que quatre nouveaux lycées dans les années à venir. En effet, c’est insuffisant, étant donné la dynamique démographique : 

Monsieur le Président,

Vous nous avez présenté un « Plan Marshall pour nos lycées » de 1,5 milliard d’euros, et si l’on peut d’ores et déjà relativiser l’effort budgétaire que vous prétendez réaliser, notre question portera principalement sur les 500 millions, concernant un «plan exceptionnel d’investissement». Celui-ci visant à la construction de quatre nouveaux établissements, à la restructuration-fusion de deux anciens lycées sur Clermont-Ferrand et à l’extension des capacités d’accueil des établissements existants sur la région ! Lire la suite

Question orale : Francophonie

Question orale du groupe FN, présentée par Bruno Desies – 30 novembre 2017

En Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Bruno Desies a interrogé l’Exécutif de droite sur la pertinence des subventions attribuées à la francophonie :

Monsieur le Président,

L’implication de la Région dans la promotion de la francophonie ne fait l’objet d’aucune évaluation. En effet, l’expérience montre que les politiques sont reconduites avec les mêmes intervenants sur les mêmes pays depuis des années de façon quasi mécanique.

Pour quel bilan ? Le moment n’est-il pas venu de redéployer les crédits sur de nouveaux pays plus fertiles ou sur de nouveaux support plus adaptés ?