Approbation du projet de statuts du futur Comité Régional du Tourisme « Auvergne – Rhône-Alpes Tourisme »

Explication de vote de Céline Porquet – 22 septembre 2016

Rapport n° 851

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes : Céline Porquet (FN) est intervenue sur la création-fusion d’un nouveau Comité Régional du Tourisme (CRT), suite à la fusion des deux Régions Auvergne et Rhône-Alpes.

Monsieur Le Président, chers collègues

La fusion des deux comités régionaux existants qui sont le comité régional de développement touristique d’Auvergne et Rhône Alpes Tourisme est rendue nécessaire par la nouvelle organisation territoriale et par la création de notre grande région Auvergne – Rhône-Alpes.

Ce découpage administratif et donc cette fusion logique des deux CRT qui en découlent s’impose à nous.

Le choix de vos services s’est porté sur une fusion-création qui permet de ne pas avoir à choisir un CRT absorbant et absorbé.

Le Front National approuve cette fusion car elle est nécessaire, car nous souhaitons qu’aucune des deux régions ne soient laissées pour compte et qu’une certaine cohérence territoriale dans les actions relatives au tourisme soit productive à notre grande Région.

Ce saccage territoriale ou devrais je dire cette folie du ciseau électoraliste des socialistes a été vendu aux contribuables en promettant économie et simplification ! D’ailleurs on ne peut s’empêcher de penser aux intercommunalités qui sont de véritables usines à gaz au détriment des services de proximité, et les contribuables, accablés de taxes et impôts, attendent encore les économies promises !

Soyez convaincu, M. le président que le groupe Front National sera très attentif et sera opposé à toutes folies financières et administratives que l’encadrement  et le fonctionnement de cette nouvelle structure va engendrer. Cette fusion, cette nouvelle structure doit être rationalisée comme promis aux contribuables et nous y veillerons !

Cette nouvelle structure Auvergne – Rhône-Alpes tourisme sera en charge de poursuivre les activités touristiques de l’Auvergne et de Rhône-Alpes et vous déclinez dans votre rapport  trois axes sur la stratégie de croissance et de performance touristique.

Nous ne pouvons qu’être en phase avec ces objectifs mais ceci reste générique. Nous souhaitons qu’un véritable contenu soit rapidement   apporté car il ne s’agit pas de mettre tout ce monde ensemble et de faire la même chose. Cela n’aurait pas de sens et nous y serions opposés.

Dans un monde concurrentiel, il faut du rythme, il faut que cette addition des deux Régions soit un amplificateur de notre notoriété au niveau international.

Il faut organiser une nouvelle stratégie afin qu’elle soit cohérente et productive avec notre grande Région, notamment en inventant un nouveau partenariat avec les départements, avec les agences de développement touristique départementales afin de coordonner les actions et de promouvoir un nouveau marketing prenant en compte l’intégralité de notre nouvelle région.

Monsieur le président, nous voterons “pour” ce rapport mais nous souhaitons qu’au delà des mots et des belles phrases de celui ci, les actes arrivent enfin !

Les commentaires sont fermés.