Parcs naturels régionaux : engagement de la procédure de révision de charte (PNR de la Chartreuse)

Explication de vote d’Alexis Jolly – 17 novembre 2017

En assemblée plénière auvergnate et rhônalpine, Alexis Jolly s’est exprimé au sujet des Parcs naturels régionaux (PNR) :

Monsieur le Président Chers collègues,

A la lecture attentive de ce document, je dois reconnaître d’être tombé de l’armoire en m’apercevant de l’énorme complexité de ce dispositif.

De la présentation du nombre invraisemblable de technostructures intervenantes, au nombre de comités techniques, politiques et scientifiques, ce document a choisi beaucoup de jolis mots pour présenter tout le bien que l’on va faire.

A l’exception de la protection du bouquetin et du Tétra-Lyr, pour 300 000€ minimum, nous ne voyons absolument rien de concret dans les intentions de cette nouvelle charte du PNR de la Chartreuse.

Cette charte je le disais fait surtout ressortir l’énorme complexité de cette organisation qui fait appel aux communes, nous le comprenons assez volontiers, mais également à un comité de pilotage politique ce qui n’est pas sans poser de problèmes comme dans le Vercors lorsque la directrice du PNR qui est écologiste n’a pas voulu démissionner.

Également un comité de suivi technique avec un nombre incroyable de membres, un comité de conseil scientifique de gens qui connaissent absolument tout même sur la mammalogie de la faune sauvage et qu’en reste t-il ?

Tout cela pour si peu !

Que va t-il sortir d’une telle rénovation de la charte au bout de 15 ans ?

Est-ce que nous allons permettre à la neige de tomber plus abondamment sur le massif, est-ce que l’on va pouvoir éviter une pression démographique plus forte sur la Chartreuse qui reste encore un territoire préservé de la métropole de Grenoble, qui a t-il de concret dans le rapport qui nous est donné ?

La protection de la nature mérite mieux qu’une usine à gaz qui rapporte de l’argent à des gens bien placés sans apporter quoi que ce soit de significatif, ce sont les raisons pour lesquelles nous voterons contre ce rapport.

Je vous remercie.

Les commentaires sont fermés.