Auvergne – Rhône-Alpes : la Silicon Valley de l’Europe (avec amendement)

Explication de vote d’Olivier Amos – 9 février 2017

Rapport n° 6

Le 9 février 2017, en assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Olivier Amos a analysé les pour et les contre de la politique numérique régionale :


_________________________________________________________________________

Amendement présenté par Olivier Amos – 9 février 2017

Par son amendement, Olivier Amos a demandé à l’Exécutif régional de droite d’éviter les anglicismes en politique régionale : il a proposé d’employer l’expression « Pôle Régional Numérique » et non celle de « Silicon Valley européenne » :

Rapport n° 006 : Auvergne – Rhône-Alpes : la Silicon Valley européenne

Exposé des motifs :

Vouloir encourager l’économie numérique Française est fort louable. Cependant, comment vouloir impulser une dynamique hexagonale en copiant pâlement nos concurrents américains avec un anglicisme suranné ? Tout entrepreneur sait que pour s’imposer sur un marché, il faut se démarquer, soit par la technicité, soit par la mercatique. Or, si l’on veut imposer un savoir-faire français, il convient de commencer par trouver une marque originale, qui soit fidèle à l’esprit de la Région, une appellation locale.

Amendement :

Dans le rapport n° 006, remplacer toutes les occurrences de l’appellation « Silicon Vallée » par « Pôle Régional Numérique » ou tout autre terme français plus adapté.

Les commentaires sont fermés.