Intermodalité et écomobilité – agir concrètement et maintenant pour le report modal des marchandises

Explication de vote d’Alain Breuil – 29 juin 2017

Rapport n° 543

En assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Alain Breuil a exprimé ses doutes sur les projets d’intermodalité et d’écomobilité de la Région :


Amendement présenté par Alain Breuil – 29 juin 2017

Rapport 543 : Intermodalité et Ecomobilité – Agir concrètement et maintenant pour le report modal des marchandises

Exposé des motifs :

La catastrophe de Brétigny-sur-Orge s’explique entre autres par un problème manifeste de maintenance et nous n’avons pas le droit de mettre en péril nos concitoyens par la multiplication de trains de fret. La ligne en rive droite du Rhône passe au plus près de nombreuses maisons et est particulièrement sinueuse et vieillissante. Par ailleurs et pour mémoire, la plus grande catastrophe ferroviaire française a eu lieu en Haute Maurienne (plus de 500 morts).

AMENDEMENT :

Rajouter :

 1-4) s’assurer qu’en cas de report significatif de fret sur le rail, les voies ferrées seront aptes à supporter cette nouvelle charge. Cela concerne notamment la ligne en rive droite du Rhône mais aussi la ligne fret de la Bresse (Dijon Ambérieu) et la ligne de Maurienne.


Amendement présenté par Alain Breuil – 29 juin 2017

Rapport 543 : Intermodalité et Ecomobilité – Agir concrètement et maintenant pour le report modal des marchandises

Exposé des motifs :

Le report modal est d’autant plus pertinent que le trajet parcouru en train est important et susceptible de capter une plus grande part de marchandises.

Les premières discussions laissent à penser que le report fret se passerait en gare d’Ambérieu et non plus en gare d’Aiton. La logique mise en place par la SNCF prévoyait un axe dédié au fret entre Dijon et Ambérieu captant les flux de marchandises de la région parisienne et de l’Europe du Nord (Luxembourg, Belgique, Allemagne…). La logique de transfert exige donc qu’en parallèle avec l’hypothèse Ambérieu soit étudiée l’hypothèse Dijon Sud.

AMENDEMENT :

Rajouter :

 1-5) d’étudier en plus de l’hypothèse Ambérieu celle de Dijon Sud.

Les commentaires sont fermés.