Nouvelle politique régionale en faveur de la culture et du patrimoine

Intervention d’Agnès Marion – 29 juin 2017

Rapport n° 547

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 juin 2017, Agnès Marion a plaidé pour une culture enracinée, demandant à M. Wauquiez de rompre enfin avec l’idéologie de gauche :

_________________________________________________________________________

Amendement présenté par Céline Porquet

RAPPORT N° 547 : Nouvelle politique régionale en faveur de la culture et du patrimoine

Exposé des motifs :

Nos secteurs sauvegardés, nos communes rurales en général, se retrouvent confrontées à des dossiers complexes.

Pour préserver, pour sécuriser, pour mettre en avant leur patrimoine, l’immense majorité des communes n’ont ni la logistique, ni la technicité et encore moins les finances pour agir en la matière.

Tout le monde le sait : elles se retrouvent bien seules face à la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) qui les plombes sous des dossiers lourds et compliqués.

Dans le cadre de sa nouvelle politique régionale, la Région se doit d’épauler les acteurs locaux, d’user de son autorité morale et d’être une interface régionale efficace dans ce domaine.

Il est aussi nécessaire que notre assemblée ait une politique très volontariste pour que la Région Auvergne – Rhône-Alpes soit un puissant partenaire de nos sept secteurs sauvegardés qui sont de véritables pôles d’excellence d’intérêt national.

 AMENDEMENT :

Insérer la clause suivante :

1-4) de créer une cellule “patrimoine“ experte en démarches et conseils à la disposition des collectivités

Les commentaires sont fermés.