Actes de délinquance au collège Paul Vallon : l’augmentation des effectifs ne suffira pas…

Communiqué d’Antoine Mellies – 21 novembre 2017

L’explosion d’une bombe artisanale dans l’enceinte du collège Paul Vallon a créé un électrochoc salutaire chez le personnel enseignant et chez les parents d’élèves. Ces derniers ont décidé de cesser les cours afin de dénoncer le manque cruel de moyens humains et l’absence d’équipements de sécurité indispensables pour la sanctuarisation de l’établissement. Avec seulement 6 surveillants pour 517 élèves, soit 1 surveillant pour 86 élèves, il était prévisible que la situation allait un jour gravement dégénérer, l’affaire de la bombe artisanale n’étant que la suite d’une longue série d’actes de délinquance, de violences et d’incivilités qui ternissent l’image du collège.

Ce faisceau de troubles au bon déroulement de la vie scolaire démontre qu’un classement en réseau d’éducation prioritaire (REP) voire REP + constitue une mesure plancher permettant d’augmenter les effectifs du personnel éducatif. La mise en sécurité de l’établissement est également un investissement prioritaire qui relève de la compétence de la Métropole de Lyon. Le Rectorat et la Métropole de Lyon doivent donc proposer au personnel et aux parents d’élèves un pacte de confiance suffisamment ambitieux : le classement du collège de Bans en REP +, l’installation de la vidéo surveillance et la mise en sécurité de l’enceinte de l’établissement. Lire la suite

Abattage hallal : que Monsieur Wauquiez passe des paroles aux actes !

Communiqué d’Olivier Amos – 10 novembre 2017

Quelle ne fut pas ma (bonne) surprise d’entendre notre Président de Région dénoncer à raison l’hégémonie de l’abattage rituel sur l’antenne de RTL le 29 octobre dernier. En effet, cette dérogation aux lois françaises engendre un risque sanitaire majeur, une souffrance animale injustifiable, et une entorse à la laïcité.

Souffrance animale et complicité de l’Etat

L’abattage rituel est une dérogation aux lois françaises et européennes qui imposent l’étourdissement préalable des animaux pour éviter leur souffrance inutile. Les associations qui dénoncent à juste titre ces mauvais traitements omettent (volontairement ?) de remettre en cause l’origine du problème : la méthode d’abattage consistant à égorger des animaux conscients et les laisser agoniser pendant de longues minutes au mépris de toute déontologie.

Risques pour la santé des plus faibles

Ce mode d’abattage cruel génère une plaie béante au cou de l’animal, qui continue à se débattre dans son sang, ses régurgitations et ses excréments, favorisant la contamination de la viande du collier par des bactéries et des virus dangereux pour l’homme, provoquant des maladies graves (SHU) et parfois des décès chez les personnes fragiles. Lire la suite

Venue d’un prédicateur salafiste à la grande mosquée de Givors : Le nouveau Préfet du Rhône doit prendre ses responsabilités et faire interdire le meeting de Nader Abou Anas !

Communiqué d’Antoine Mellies – 26 octobre 2017

Le nouveau Préfet du Rhône, Stéphane Bouillon, a refusé de prendre un arrêté d’interdiction du meeting du prédicateur salafiste Nader Abou Anas prévu le 29 octobre à la Grande mosquée de Givors. Son refus d’agir contre la radicalisation islamiste est particulièrement piquant au moment où ce dernier se fixe comme objectif numéro 1, la prévention du terrorisme.

Contrairement à ce qu’il affirme, le représentant de l’Etat dans le Rhône a les moyens juridiques d’agir pour interdire le meeting d’un prédicateur salafiste dont les propos portent gravement atteinte à la dignité des femmes. Oui, le paragraphe I de l’article 8 de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence permet au Préfet, dans le département    « d’ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature, en particulier des lieux de culte au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes. Peuvent être également interdites, à titre général ou particulier, les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre ». Lire la suite

A Lyon, le racket fiscal est en marche

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN – 18 octobre 2017

Le stationnement des véhicules dans les grandes villes est un sujet difficile et récurent, même s’il est évident que la sur-concentration automobile doit être gérée par les autorités. Force est de constater que les automobilistes sont pris encore et encore pour des « vaches à lait ».

On a d’abord restreint considérablement tous les axes de circulation : la ville et ses faubourgs sont maintenant dans un état d’embouteillage permanent. Ensuite, on a augmenté de 25 % l’abonnement des résidents et supprimé toutes les places gratuites de stationnement. Un nouveau cap s’apprête à être franchi dans ce qui ressemble à une véritable chasse aux automobilistes. Lire la suite

NON à la venue d’un prédicateur salafiste à la Grande mosquée de Givors!

Communiqué d’Antoine Mellies – 18 octobre 2017

A l’occasion d’une conférence sur le mariage prévue le dimanche 29 octobre 2017, la grande mosquée de Givors a décidé d’inviter un prédicateur islamiste bien connu en la personne de Nader Abou Anas. Ce personnage très sulfureux est réputé pour ses propos particulièrement rétrogrades à l’encontre des femmes. A l’occasion du salon de la femme musulmane au Bourget qui s’était tenu en septembre 2015, il avait notamment exhorté les femmes musulmanes à : « rester chez elle car leur place est à la maison » et « à n’en sortir qu’avec la permission de leur mari ». Il ajoutait également à propos de la sexualité du couple que : « les femmes qui se refusent à leur époux sans raison valable, les anges la maudiront toute la nuit ».

Concernant la musique, Nader Abou Anas a également déclaré : « la musique est partout et se propage de plus en plus jusque dans les pays musulmans. Elle détruit et détourne les cœurs », rajoutant au cas où nous n’avions pas bien saisi le propos : « la musique est un sifflement satanique ». Enfin, il se donne régulièrement en spectacle sur ses vidéos YouTube pour culpabiliser les femmes qui ne portent pas le foulard islamique, ne remplacent pas leur jean par des tenues amples ou osent tout bonnement se maquiller. Lire la suite

Un recours devant le tribunal administratif de Lyon pour plus de justice et de transparence au sein de la Région

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN – 17 octobre 2017

Le renouvellement de la Commission permanente de la Région Auvergne – Rhône-Alpes le 29 septembre dernier a donné lieu à un cafouillage électoral sans précédent dont la presse régionale s’est d’ailleurs fait l’écho.

De quoi s’agit-il ? Lors du dépouillement du scrutin devant permettre le renouvellement de la composition de la Commission permanente, les scrutateurs présents se sont rendus compte qu’une différence d’un bulletin existait entre le nombre d’émargements et le nombre de bulletins trouvés effectivement dans l’urne. A ce sujet, la loi électorale, art. L 65 du Code électoral ainsi que la jurisprudence sont formels : le scrutin est tout à fait valable et les résultats sont proclamés en fonction du nombre de bulletins trouvés dans l’urne.

Faisant fi du droit et de ses usages, le président Wauquiez, voyant bien que les résultats trouvés dans l’urne lui étaient plutôt défavorables, pire, que la liste FN aurait obtenu un siège supplémentaire au détriment de sa majorité, a décidé de ne pas présenter le procès-verbal du premier scrutin et, sans obtenir l’accord verbal ou écrit des présidents de groupe, à procéder à un autre scrutin. Comme c’est tellement plus simple comme cela. Lire la suite

Sophie Robert fait avancer la cause de la filière bois au Conseil régional

Communiqué du groupe FN – 3 octobre 2017

Le 29 septembre dernier s’est tenue une Assemblée plénière de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Plusieurs rapports importants étaient au menu, dont celui portant sur le « Plan régional en faveur de la filière bois », rapport que l’Exécutif a bien failli sacrifier sur l’autel de délais de réunion trop court, le Président WAUQUIEZ étant attendu le lendemain en Bretagne pour poursuivre sa campagne interne au sein des LR. On voit que l’intérêt général tient à peu de choses…

Sophie ROBERT, élue Front National de la Loire au Conseil régional a voté favorablement ce rapport tout en proposant dans son intervention la nécessité de défendre et de maintenir la qualité de nos productions sylvicoles qui dans l’avenir fera la différence avec les bois d’importation de moins bonne facture.

En dehors de tout esprit partisan, Sophie ROBERT a par ailleurs permis l’adoption par l’Exécutif régional d’un amendement proposé par un autre groupe d’opposition « pour l’inclusion d’une clause ‘Bois local’ dans les marchés publics de la région ». Lire la suite

Lyon est-elle la prochaine ville ciblée par les terroristes islamistes ?

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN au Conseil régional et conseiller municipal de Lyon – 2 octobre 2017

Suite à l’effroyable double assassinat de Marseille, une nouvelle fois, l’assaillant heureusement neutralisé est un délinquant récidiviste, tunisien, en situation irrégulière. Il vivait à Lyon et y avait même été interpellé le 29 septembre dernier pour des faits de vol à l’étalage, puis remis en liberté après sa garde à vue sans qu’aucune mesure d’éloignement ou d’expulsion ne soit prise à son encontre…

La sécurité de nos concitoyens n’a pas de prix. Rappelons que l’une des deux jeunes filles lâchement assassiné était originaire de Rillieux-la-Pape. Nous ne devons plus subir le terrorisme mais l’éradiquer. Le Ministre Gérard COLLOMB doit immédiatement fournir beaucoup plus de moyens en hommes et en matériels à nos forces de l’ordre lyonnaises pour nous protéger de terroristes potentiels déjà présents dans notre ville. Après Barcelone, Paris, Londres, Marseille et tant d’autres villes en Europe, Lyon va-t-elle malheureusement devenir le prochain théâtre d’un acte terroriste islamiste ?  En tout cas, il faut s’y préparer.

Vœu du FN : Sauvons la petite Pompéi viennoise !

Vœu du groupe suivi de sa présentation (vidéo) par Antoine Mellies – 29 septembre 2017

Exposé des motifs :

Dans le cadre d’une opération d’archéologie préventive à Sainte-Colombe dans le Rhône, des archéologues ont découvert un quartier intact de la Vienne antique. Villa romaine, mosaïques, place publique, forge, boutiques, coffres forts : ces découvertes archéologiques sont inestimables tant pour la recherche que pour notre patrimoine immatériel.

Située à quelques centaines de mètres du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal aménagé en 1967 sur les ruines d’un quartier résidentiel de la Vienne antique, la petite Pompéi témoigne surtout de la richesse patrimoniale et historique du bassin viennois et de toute une région pétrie par la civilisation gallo-romaine. Mais ce patrimoine fragile est menacé par la poursuite d’un projet immobilier prévoyant la construction de logements et d’un parking. Si les fouilles ont été prolongées de trois mois par la DRAC, les services de l’Etat ne semblent pas décidés à sauvegarder un site condamné à la bétonisation. Lire la suite