Mobilisation du programme d’investissement d’avenir : la Région investit pour l’innovation et le développement économique

Explication de vote de Muriel Burgaz – 29 mars 2018

Rapport n° 1448

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 29 mars 2018 : Muriel Burgaz a présenté la position du groupe Front National au sujet de la politique régionale sur l’innovation et le développement économique :

Rapport sur la simplification des dispositifs d’aides aux entreprises (avec amendement)

Explication de vote de Thibaut Monnier – 29 mars 2018

Rapport n° 1444

Le 29 mars 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Thibaut Monnier s’est prononcé sur la simplification des dispositifs d’aides aux entreprises.


Amendement présenté par Thibaut Monnier

Exposé des motifs :

Les banques jouant de moins en moins leur rôle d’agent de financement pour l’économie réelle, notamment les projets portés par les TPE et PME, il peut s’avérer pertinent de compenser ces défaillances par une aide publique régionale.

Or, concernant les entreprises cotées en bourses, elles ont choisi d’ouvrir une partie de leur capital pour obtenir précisément une manne financière en vue de réaliser des investissements supplémentaires et d’éviter ainsi, de recourir aux « méthodes traditionnelles ». Lire la suite

Clause Molière : le coup de force des juges

Communiqué du groupe FN – 14 décembre 2017

Ce 13 décembre 2017, le tribunal administratif de Lyon a annulé la délibération du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes imposant l’usage du français sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, dite « Clause Molière ».

Le juges ont certainement voulu par-là envoyer un message politique fort aux collectivités territoriales, alors même que cette clause a déjà été adoptée, avec les voix du Front National, dans de nombreuses collectivités de sensibilités politiques différentes comme par exemple la Région Pays de la Loire (LR), les Hauts de France (LR), la Région Centre (PS), la Normandie (UDI), etc.

Dans une situation où le chômage de masse persiste, ou le pouvoir d’achat de l’immense majorité des Français poursuit sa dégringolade, défendre les travailleurs français doit être LA priorité des responsables politiques français.  Et la justice, dont nous respectons pourtant l’indépendance, n’a pas à se mettre en travers des choix politiques pour d’obscures considérations fédéralistes européistes.

Le Front National dénonce avec force cette nouvelle remise en cause d’une décision d’une assemblée délibérante élue par le peuple et réaffirme la pertinence du combat contre le travail détaché qui est devenu une arme de destruction massive de l’emploi des Français en France.

Soutien au volontariat international en entreprise (avec amendement)

Explication de vote de Bruno Desies – 29 juin 2017

Rapport n° 545

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 juin 2017, Bruno Desies s’est prononcé sur le soutien de la Région au volontariat international en entreprise :

Monsieur le Président,

Le groupe Front National a examiné avec intérêt le rapport intitulé « Soutien au Volontariat International en Entreprise ». On est, à l’examen, effondrés à l’idée que la Région Rhône-Alpes ait volontairement exclu le dispositif des VIE de ses moyens d’action, dispositif dont 100 % du coût parvient il est vrai à l’entreprise, préférant consacrer les moyens financiers de la Région à ERAI par exemple, qui il est vrai présentait l’avantage de pouvoir offrir des sinécures à quelques amis, toutes tendances confondues.

Je le répète, la France est dans une situation suffisamment critique pour que les pouvoirs publics s’abstiennent de faire de la dentelle. Tout ce qui peut accélérer la machine économique est bon à prendre. De deux choses l’une, ou la Région aide les entreprises ou elle ne les aide pas. Cela étant, je ferai trois remarques pour fluidifier l’attribution de ces subventions et j’attire votre attention. Lire la suite

Pour un soutien aux personnels des services d’incendie et de secours

Communiqué du groupe FN – 14 mars 2017

Les pompiers manifestent aujourd’hui leur mécontentement dans toute la France, mais aussi dans le département du Rhône.

De fait, leurs missions sont nombreuses avec la prévention et l’évaluation des risques de sécurité civile, la préparation des mesures de sauvegarde et l’organisation des moyens de secours, la protection des personnes, des biens et de l’environnement et les secours d’urgence aux personnes victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes ainsi que leur évacuation.

Or aujourd’hui, du fait notamment de la double gestion Métropole/Département, le SDMIS (ex SDIS 69) compte 160 pompiers en moins que dans le précédent dispositif. Qui plus est, les pompiers ne sont plus en capacité, indépendamment de cette baisse d’effectifs, de réaliser leurs interventions dans de bonnes conditions puisqu’un certain nombre de quartiers échappent aux lois de la République.

Le Front National souhaite que d’une part les autorités gestionnaires du SDMIS reviennent à des effectifs opérationnels acceptables pour nos pompiers, et que d’autre part le nouveau Préfet de Région prenne la mesure de l’insécurité qui gangrène certains de nos quartiers en y affectant des forces de police suffisantes.

Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation 2017-2021 et ses premières décisions de mise en œuvre (avec deux amendements)

Intervention de Bruno Desies – 16 décembre 2016

Rapport n° 1511

Bruno Desies n’a pas approuvé le Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation 2017-2021 avec ses premières décisions de mise en œuvre :

Monsieur le Président, chers collègues,

A tout seigneur tout honneur, je souhaite tout d’abord rendre hommage au travail de coordination de bénédictin -l’expression a déjà été employée, mais elle est tout à fait appropriée me semble-t-il- accompli par le Vice-Président SADDIER pour coordonner deux Régions, treize Départements, aux autres entités avec leurs prérogatives et leurs privilèges. C’est une usine à gaz impotente, secrétée par le régime UM-PS au cours des trente dernières années. Lire la suite

Faillite de la politique régionale dans la Loire

Communiqué de Sophie Robert, Charles Perrot, Gabriel de Peyrecave et Isabelle Surply – 28 octobre 2016

Logo IsabelleLe Front National s’était offusqué le 28 janvier dernier de la présentation et du vote par le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, dans une urgence que RIEN ne justifiait, d’une aide de 1 100 000 € à la multinationale auvergnate Aubert & Duval. Avec un chiffre d’affaires de 780 767 000 € en 2014, nous estimions en effet que ce cadeau généreux, avec pour seule contrepartie non-contraignante la création de 15 emplois (80 000 € par emploi !), constituait un ticket un peu cher.

Or, nous apprenons par la presse que l’activité aciérie du site Aubert & Duval de Firminy va fermer. Le site appelou de l’entreprise emploie 230 personnes.

On mesure ainsi la parfaite incohérence des aides économiques décidées par M. WAUQUIEZ et sa majorité, au premier rang de laquelle on trouve le député de Firminy, M. CINIERI. Dans la même année, Aubert & Duval aura donc perçu une aide de plus d’un million d’€ pour créer 15 postes en Auvergne, tandis que 230 postes sont menacés, à la veille des fêtes, dans la Loire.

Non à l’islamisation du beaujolais Ouverture d’une auto – école islamique : Bernard PERRUT : Zéro de conduite !

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes – 22 août 2016

PhotoCBCe matin, une étape de plus a été franchie dans l’islamisation rampante de notre pays beaujolais. Après des salons de coiffures, des mosquées, salles de prières et centres culturels, c’est au tour d’une auto-école islamique de voir le jour, tenue par des femmes voilées et annonçant qu’une salle de cours sera strictement réservée aux femmes…

En compagnie des militants, de nos élus du Beaujolais, Florian Oriol, Conseiller municipal de Villefranche-Sur-Saône, Jean-Pierre Barbier, Conseiller régional et Serge Voyant, Conseiller municipal d’Amplepuis, sans oublier Chantal Capaldini, notre responsable de Beaujolais Bleu Marine, nous avons manifesté devant l’auto-école islamique et devant la mairie pour dénoncer le double jeu du député-maire PERRUT, qui laisse depuis 20 ans islamiser le beaujolais sans réagir. C’est une honte, sous l’effet du clientélisme, le communautarisme est aujourd’hui partout et gangrène Villefranche et le pays beaujolais tout entier.

Le Front National reste aujourd’hui le dernier rempart face à l’immigration massive et à la disparition identitaire et culturelle programmée de Villefranche et du Beaujolais.

Christophe Boudot, Président du groupe FN à la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Membre du bureau politique du Front National.

Bilan 2015 des aides et régimes d’aides individuelles aux entreprises

Explication de Thibaut Monnier – 7 juillet 2016

Rapport n° 566


Thibaut Monnier (FN) sur les aides aux entreprises par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

A chaque lecture de vos rapports, un poignard incisif aiguisé par les technocrates de Bruxelles heurte nos cœurs d’entrepreneur et d’hommes libres !

Dès le 1er paragraphe, l’on y évoque la soumission de nos institutions à l’Union Européenne : comment pouvez-vous, depuis si longtemps, admettre une telle intrusion dans nos affaires nationales ? Par quelle légitimité les « autorités européennes » peuvent-elles orienter ou remettre en cause nos politiques régionales en matière de développement économique ? Il est grand temps de retrouver notre indépendance, au nom de l’efficacité et de notre Liberté ! Lire la suite