Transparence et répartition des budgets de la Région : Wauquiez a encore des progrès à faire

Communiqué du groupe FN – 23 février 2017

Le groupe Front National de la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait salué en Assemblée plénière la simplification administrative des plans d’aides aux centres-bourgs et à la ruralité tout s’interrogeant sur les risques de « clientélisme » de ces dispositifs.

Quelques mois désormais après la mise en œuvre de ces plans, force est de constater que la réalité semble devoir rejoindre nos craintes.

Ainsi, concernant les centres-bourgs, une enveloppe de 1 589 542 euros a déjà été répartie. Dont 24,10% (383 141 euros) attribués au seul département de la Haute-Loire, pour deux communes seulement, dont, inévitablement, celle du Puy.

De manière identique, on notera que sur cette même enveloppe de 1 589 542 euros, les vice-présidents de la Région, qui cumulent leur mandat régional avec une fonction de maire, n’ont pas oublié de se servir puisqu’ils captent 25% (400 334 euros) à trois vice-présidents seulement.

Nous serons très vigilants sur le suivi de ces aides.

Rapport d’observation définitives de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de l’association Festival de la Chaise Dieu (43)

Explication de vote d’Isabelle Surply – 9 février 2017

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Ce rapport sur le Festival de musique de la Chaise-Dieu fait du bien ! Il fait du bien parce qu’à l’heure de représentations nauséabondes subventionnées par la Région telles que «Jeanne au bûcher» (récemment donnée à l’Opéra de Lyon) à l’heure où il est tendance de moquer l’histoire de France, et donc notre patrimoine historique ancestral, il est important de rappeler à tous nos élus ce qui fonctionne et qui dure !

Ce qui fonctionne c’est le nivellement par le haut, très chers collègues, l’élévation des esprits par le beau et le vrai : le mot culture signifie également « honorer » si l’on se réfère à son étymologie latine. Qu’il est bon de voir que cet illustre festival tient bon la barre et le vent au milieu d’un océan d’offres de folies bobos qui ne sont rien d’autres que l’abrutissement de masse organisé pour une meilleure manipulation des esprits. Lire la suite

Lutte contre le travail détaché

Intervention de Christophe Boudot – 9 février 2017

Rapport n° 2

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 9 février 2017 : le président du groupe FN, Christophe Boudot, s’est prononcé contre tous les travailleurs détachés en France, illégaux et légaux !

Monsieur le Président, chers collègues, Mesdames, Messieurs,

A la lecture de ce rapport, il revient à ma mémoire mes propres interventions ici même dans cet hémicycle en 2014, puis en 2015. Nous avions dénoncé à l’époque – « vox populi in deserto » – les dangers de la directive détaché issue de la directive Bolkenstein de 1996 qui prenait de plus en plus d’importance et qui ruinait des centaines de TPE sous nos yeux.

Mais cette folie de la directive détachement dont vous voulez contrôler les abus aujourd’hui à grand renfort de communication n’a pu exister, je vous le rappelle, que par le bon vouloir des groupes politiques au Parlement Européen. Lire la suite

Département du Rhône : l’État doit enfin prendre ses responsabilités

Communiqué du groupe FN – 27 janvier 2017

La Loi NOTRe, votée aux forceps à grands renforts de promotion médiatique qui devait imposer une nécessaire simplification administrative de notre pays montre une nouvelle fois ses limites.

On a en effet appris la nomination d’un nouveau sous-préfet chargé de mission pour le sud du département du Rhône et qui vient se sur ajouter notamment  au sous préfet de Villefranche-sur-Saône. Ce département, fruit d’un accord secret à l’époque entre les deux grands féodaux COLLOMB et MERCIER, découpé et redécoupé, survit aujourd’hui au coté d’une Métropole de Lyon castratrice et tentaculaire.

Il y a urgence à clarifier enfin une situation qui n’a que trop durée en prenant en compte une réalité politique locale, en confirmant, une nouvelle fois, l’installation de la Préfecture du Rhône à Villefranche-sur-Saône pour mieux la dissocier de la Métropole lyonnaise qui constitue désormais une collectivité à part entière.

La loi NOTRe est votée, nos compatriotes et les élus en supportent les conséquences tous les jours ; alors que l’État prenne enfin ses responsabilités !

Reconduction pour l’année 2017 de la subvention de l’Association du personnel régional (APR) Auvergne

Explication de vote de Bruno Desies – 15 décembre 2016

Rapport n° 1516

Bruno Desies s’est prononcé en faveur de la reconduction pour l’année 2017 de la subvention de l’Association du personnel régional (APR) Auvergne.

Monsieur le Président,

Si j’ai bien compris, le profane que je suis, c’est une subvention destinée à l’association du personnel de la Région pour des activités de vacances, sociales, l’arbre de Noël, etc. Est-ce que je me trompe ? (…) Nous n’y voyons pas d’inconvénient, Monsieur le Président, mais est-ce que vous pouvez rendre compte de l’absentéisme ? Il y a un certain nombre de rumeurs ou d’informations qui courent sur l’absentéisme dans le personnel de Région, dans les diverses Régions de France, qu’en est-il pour celle-ci ? Bien évidemment en fonction du taux d’absentéisme, nous conditionnerons notre vote.

Budget primitif 2017

Intervention de Charles Perrot – 15 décembre 2016

Rapport n° 1505

En Assemblée plénière de la Région Auvergne – Rhône-Alpes du 15 décembre 2016, Charles Perrot s’est prononcé sur le budget primitif 2017 :

Monsieur le Président,

Nous avoir honorés de sa présence lors de la commission finances, jeudi dernier. Il est vrai que c’est nettement mieux quand il y participe. N’estce pas Monsieur KOVACS ? Monsieur le Président, vous avez donné une interview dans Les Échos le 1e r avril 2016, qui m’a intéressée. Vous y avez dit : « La crise du politique c’est avant tout une crise de l’efficacité. » Non, Monsieur le Président, vous vous trompez. La crise du politique c’est avant tout une crise de la volonté et du courage. De ce courage et de cette volonté qui furent totalement absents, quarante ans durant, chez vos amis de la droite française en général, et la droite régionale en particulier. Et vous le savez vous-même très bien, si vous ne le dites pas. La preuve, vous nous l’administrez avec ce budget primitif 2017, car là vous « secouez le cocotier ». Lire la suite