Fonctionnement des lycées publics : dotation de fonctionnement 2017 des lycées publics du territoire auvergnat et du territoire rhônalpin

Explication de vote de Sandrine Ligout – 22 septembre 2016

Rapport n° 857

En séance plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Sandrine Ligout (FN) s’est prononcée sur la dotation de fonctionnement 2017 des lycées publics :

M. le Président, chers collègues,

Le rapport que vous nous présentez nous interpelle sur deux points :

Tout d’abord, sur la forme, vous nous demandez de vous signer un chèque d’un montant de 85 millions € alors que vous n’êtes pas en mesure de nous indiquer la répartition de cette somme par établissement.

Les proviseurs des établissements en seront informés avant le 1er novembre, les élus régionaux devront eux attendre votre bon vouloir étant donné que nous n’aurons pas de commissions organiques au mois d’octobre à cause de la primaire de votre parti. Lire la suite

Un drame épouvantable de la vie quotidienne

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN – 13 septembre 2016

PhotoCBC’est avec une immense stupeur que j’ai appris hier en fin d’après-midi le drame qui s’est déroulé dans l’enceinte du lycée Louis-Armand de Gleizé, où une lycéenne a été sauvagement poignardée. Voilà qui confirme encore une fois l’ensauvagement de notre société.

Les circonstances de ce drame sont encore très floues et il serait malsain d’en tirer une exploitation partisane.

Cependant, l’agresseur aurait été arrêté avec pas moins de trois couteaux sur lui ! Monsieur WAUQUIEZ a fait de la sécurité dans les lycées son cheval de bataille, nous proposant portiques, badges et autres tourniquets…

La campagne des Régionales est désormais très loin derrière nous. Et il y a loin des promesses aux actes. Concrètement, où en sont les dispositifs annoncés par M. WAUQUIEZ dans les lycées ? Les lycéens, les enseignants et les parents sont en droit d’avoir des réponses claires de la part d’un Exécutif qui confond gestion régionale et communication personnelle.

Bernard PERRUT, le député-maire de Villefranche se dit surpris et fait l’étonné… L’urgence est de donner à la police municipale des consignes claires de présence active aux abords des écoles, collèges et lycées de la ville.

Lycées privés : investissement dans les lycées privés

Explication de vote par Isabelle Surply – 23 juin 2016

Rapport n° 557


Isabelle Surply (FN) sur les lycées privés par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

Bien sûr que nous sommes pour ce rapport !

Quelle chance, les lycées privés sous-contrat Auvergnats enfin subventionnés à la même hauteur que les Rhônalpins !

Peut-être auront-ils la chance de bénéficier de vos super-portiques avec leur super-pouvoirs ! Ha non pardon, ce ne sont plus des portiques mais des badges… (Bon, ça, c’est un peu comme le Pass-Contraception, vous le conservez mais vous en changez le nom !) Pardon, pardon, je m’égare, revenons-en à notre rapport : Quelle chance ont-ils tous ces lycées de vous avoir. Vous allez peut-être ENFIN utiliser toutes ces subventions pour tenter de pallier à 40 ans de « déconstruction » civique dont vous avez fait parti. Lire la suite

Autres interventions périscolaires: bourse au mérite

Explication de vote par Vincent Lecaillon – 23 juin 2016

Rapport n° 556


Vincent Lecaillon (FN) sur la politique de l… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Nous ne bouderons pas notre plaisir, à constater que vous reprenez aujourd’hui une mesure que nous préconisons depuis longtemps !

Mais instituer une bourse au mérite en faveur des élèves récipiendaires d’une mention TB au baccalauréat, ne doit pas être l’arbre de la mesurette électoraliste qui cache la forêt des manquements, fourvoiements et autres démissions de votre famille politique depuis 35 ans. Lire la suite

Les élus régionaux du FN de retour dans les lycées

Communiqué du groupe FN – 18 février 2016

Blazon FN-AURA-DEFPrès d’une semaine après les élections au sein des Organismes extérieurs (lycées publics et privés, Parcs naturels régionaux, CFA, Conseils Académiques de l’Education Nationale, etc) les résultats définitifs sont enfin connus.

Pour la première fois depuis la présidence de Charles MILLON, le FRONT NATIONAL opère un retour en force dans les représentations de la Région au sein des lycées, en obtenant 155 suppléances et 2 postes de titulaires (lycée Apollinaire et lycée Lafayette à Clermont-Ferrand).

Au total, les élus du FRONT NATIONAL obtiennent 323 représentations dont 82 postes de titulaires et 241 suppléances.

Rappelons que dans la précédente mandature, la représentation des élus FN dans les Organismes extérieurs était inférieure à 50 postes, titulaires et suppléants confondus. Ce succès est d’une part le fruit de la poussée électorale de décembre dernier, mais aussi le résultat de la démobilisation d’une gauche atomisée par sa défaite et de l’impréparation d’une majorité régionale qui peine à trouver ses marques.

A travers ces représentations, le FRONT NATIONAL va poursuivre son travail d’enracinement et de présence sur le terrain.

Politique immobilière des lycées publics – politique des transports régionaux publics de voyageurs : agendas et schéma d’accessibilité (avec vidéos)

Intervention de Sophie Robert – 16 octobre 2015

Rapport n° 15.01.618


S. Robert (FN) sur la politique de gauche en… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

sophie-robert-BLOG2Je ne vais pas m’étendre sur ce long rapport plus que nécessaire. J’en viendrai directement aux explications de vote de mon groupe.

Concernant la délibération I-1, « Réaffirmer l’ambition de la Région Rhône-Alpes en faveur de l’accessibilité », je comprends parfaitement qu’en ces heures de pré-débâcle électorale, l’exécutif régional éprouve le besoin irrépressible de s’auto-congratuler tant les lendemains s’annoncent migraineux !… Mais est-il nécessaire de constamment réaffirmer, confirmer, souligner ce qui est déjà voté et acté ? Lire la suite

« La fabrique du crétin » : le FN dit stop !

Tribune libre parue dans Décisions 62 /Juin 2015

Décisions 62Jeudi 7 mai, lors de l’assemblée plénière de notre région, seul le Front National s’est opposé à la convention État-Région concernant les lycées. Le Gouvernement s’est attaqué à l’école (modification des rythmes scolaires) ; puis au collège (suppression du latin, du grec, de l’allemand) ; désormais, ce sont les lycées !

L’objectif : créer de futurs éco-citoyens bien-pensants.

Au programme : l’éco-responsabilité, l’égalité filles-garçons…

Mais tout ceci n’est que foutaise. Leur objectif servile est idéologique : créer une société de gens déracinés, sans histoire, formatés pour qu’ils agissent uniformément, n’ayant plus aucune capacité de penser librement : c’est « 1984 » de Georges Orwell dans toute son horreur.

Au nom de l’égalité, ces idéologues « discriminent » les élèves, entre ceux ayant pu se payer des écoles privées, et ceux qui auront été victimes d’un désir sanglant d’égalitarisme, n’ayant pu apprendre que ce que le programme obligatoire voulait bien leur enseigner : « les valeurs républicaines ».

Avenant à la convention cadre Etat-Région pour une vision partagée de la refondation de l’école et une coopération renforcée (avec vidéo)

Intervention de Sophie Robert, Conseillère régionale et Secrétaire départementale de la Loire – 7 mai 2015

Rapport n° 15.01.298

Monsieur le Président, Chers collèges,

Sophie_Robert« Mettre l’enfant au centre du système éducatif et lutter contre les inégalités à l’école » : telle était l’ambition affichée par le gouvernement de F. Hollande au début de son quinquennat. Et on a eu droit à la modification des rythmes scolaires, à la réduction du temps consacré aux matières principales, au profit des TAP (Temps d’Accueil Périscolaire). Cette version scolaire de l’école primaire confond les moyens (la pédagogie qui doit s’adapter à chaque élève) et la fin (transmettre les savoirs et la culture). Au lieu de faire éclore l’enfant hors de lui-même pour qu’il s’intègre dans une histoire et une société qui le précèdent, on lui impose de se construire seul, dans un système d’expérimentation et d’autoévaluation, sans livre, sans règles, sans chronologie ; les enfants doivent faire leur propre cours par rapport à des bouts de textes sur des photocopies ou deviner les règles de mathématiques en analysant ce qu’ils voient, car il parait qu’apprendre d’abord des règles pour les appliquer ensuite est traumatisant. L’école ne doit plus donner le savoir, mais l’épanouissement personnel, et nos enfants deviennent complétement déstructurés sans repère, sans règle. Lire la suite

Renforcer l’approvisionnement des restaurants des lycées publics rhônalpins en produits locaux et régionaux (avec vidéo)

Intervention de Sophie Robert – 11 décembre 2014

Rapport n° 14.01.637

Monsieur le Président, chers collègues,

sophie-robert-BLOG2Pourtant de nature plutôt optimiste, jamais je n’aurais pensé lire un jour un tel dossier,parsemé de mots nouveaux pour vous, sécurité alimentaire, relocalisation surtout,et je me suis même demandée si vous n’aviez pas copié le programme du Front National pour rédiger l’exposé des motifs de votre
rapport.

J’y trouve des phrases, un peu compliquées je vous l’avoue, comme « la mondialisation de l’agriculture ne permet pas à l’agriculteur une juste distribution de la valeur ajoutée créée », ce qui se traduit en mots simples par : les agriculteurs vendent à perte des produits à la gran de distribution et ne survivent sous perfusion que grâce aux subventions financées par les impôts.

Mais si je bois du petit-lait en lisant ce rapport, c’est surtout parce que vous semblez prendre conscience des mots réels de notre société, société déracinée, délocalisée, mondialisée. Lire la suite