La Région Auvergne-Rhône-Alpes subventionne une exposition à caractère pédophile

Du 12 janvier au 16 février 2018 se tenait à Saint-Etienne (42) une exposition « d’art contemporain » dans la galerie « Les Limbes ». Elle a été organisée par une association nommée « Les Céphalopodes ». Dans la revue « Laura 22 » (mai-octobre 2017), les « artistes » de cette association, Laura BOTTEREAU et Marine FIQUET,  nous expliquent le but leur travail : « L’enfance est pour nous un espace qu’il nous plait d’ébranler, de subvertir et de réinventer. (…) Nous détournons les éléments de l’enfance et du jeu pour leur apporter des charges sexuelles et affectives. (…)  Les deux fillettes arborent un membre métaphorique troublant la question du pénétrant-pénétré. (…) Le sexe comme jeu érectile apparait également dans un dessin de l’ensemble » (sic !). Voici comment ces paroles se traduisent en pratique ; pour ne vous montrer que trois exemples :

Or, cette exposition a été subventionné à hauteur de 5.000 € par la Région Auvergne – Rhône-Alpes, dirigée par Laurent WAUQUIEZ (LR),  ainsi qu’à hauteur de 4.000 € par la ville de Saint-Etienne, dirigée par Gaël PERDRIAU (LR). Depuis la révélation de ces soutiens par la conseillère régionale frontiste Isabelle SURPLY, les Républicains sont très mal à l’aise. Lire la suite

Projet régional de renaissance du musée des tissus et des arts décoratifs

Explication de vote d’Agnès Marion – 30 novembre 2017

Rapport n° 1034

Le 30 novembre 2017, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Agnès Marion s’est prononcée sur la renaissance du « Musée des tissus et des arts décoratifs » à Lyon dont Laurent Wauquiez revendique l’initiative :

Vœu du FN : Sauvons la petite Pompéi viennoise !

Vœu du groupe suivi de sa présentation (vidéo) par Antoine Mellies – 29 septembre 2017

Exposé des motifs :

Dans le cadre d’une opération d’archéologie préventive à Sainte-Colombe dans le Rhône, des archéologues ont découvert un quartier intact de la Vienne antique. Villa romaine, mosaïques, place publique, forge, boutiques, coffres forts : ces découvertes archéologiques sont inestimables tant pour la recherche que pour notre patrimoine immatériel.

Située à quelques centaines de mètres du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal aménagé en 1967 sur les ruines d’un quartier résidentiel de la Vienne antique, la petite Pompéi témoigne surtout de la richesse patrimoniale et historique du bassin viennois et de toute une région pétrie par la civilisation gallo-romaine. Mais ce patrimoine fragile est menacé par la poursuite d’un projet immobilier prévoyant la construction de logements et d’un parking. Si les fouilles ont été prolongées de trois mois par la DRAC, les services de l’Etat ne semblent pas décidés à sauvegarder un site condamné à la bétonisation. Lire la suite

Petite Pompéi viennoise : lettre ouverte d’Antoine Mellies et de Thibaut Monnier

Lors de fouilles préventives à Sainte-Colombe (69), commune située juste en face de Vienne (38), les vestiges exceptionnels d’une ville romaine antique ont été mis au jour. Mais le site est menacé par un projet immobilier. C’est pourquoi les élus régionaux frontistes Antoine Mellies et Thibaut Monnier ont adressé une lettre ouverte à la « Direction régionales des affaires culturelles » (DRAC) :

Pour lire la lettre, cliquez sur l’image

Nouvelle politique régionale en faveur de la culture et du patrimoine

Intervention d’Agnès Marion – 29 juin 2017

Rapport n° 547

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 juin 2017, Agnès Marion a plaidé pour une culture enracinée, demandant à M. Wauquiez de rompre enfin avec l’idéologie de gauche :

Monsieur le Président. Monsieur le Président, chers conseillers,

Nous vivons des temps politiques incroyables Monsieur le Président. À la lecture de votre rapport, je me suis surprise à me poser la question : notre cher Président de Région serait-il lui aussi saisi de « macronite » ? Suggestion saugrenue d’un esprit fatigué par la fin de l’année que j’ai balayée d’un revers de main. Pas lui, quand même pas lui !

Mais convenez-en avec moi, ce rapport sème le trouble. On peut le lire comme la première étape d’une politique culturelle ambitieuse et en même temps, comme la continuation de la politique menée par la Gauche depuis des décennies dans ce domaine.

Votre nouvelle politique en faveur de la culture et du patrimoine est pleine de bonnes intentions. Nous nous en réjouissons. Lire la suite

Rapport d’observation définitives de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de l’association Festival de la Chaise Dieu (43)

Explication de vote d’Isabelle Surply – 9 février 2017

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Ce rapport sur le Festival de musique de la Chaise-Dieu fait du bien ! Il fait du bien parce qu’à l’heure de représentations nauséabondes subventionnées par la Région telles que «Jeanne au bûcher» (récemment donnée à l’Opéra de Lyon) à l’heure où il est tendance de moquer l’histoire de France, et donc notre patrimoine historique ancestral, il est important de rappeler à tous nos élus ce qui fonctionne et qui dure !

Ce qui fonctionne c’est le nivellement par le haut, très chers collègues, l’élévation des esprits par le beau et le vrai : le mot culture signifie également « honorer » si l’on se réfère à son étymologie latine. Qu’il est bon de voir que cet illustre festival tient bon la barre et le vent au milieu d’un océan d’offres de folies bobos qui ne sont rien d’autres que l’abrutissement de masse organisé pour une meilleure manipulation des esprits. Lire la suite

Rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de l’association Orchestre Pays de Savoie

Explication de vote d’Alain Breuil – 17 novembre 2016

Le 17 novembre 2016 en Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine, Alain Breuil s’est prononcé sur les finances et les problèmes de l’Orchestre des Pays de Savoie :

Monsieur le Président,

Qu’il est doux, qu’il est agréable de voir pour une fois, un rapport de la Chambre régionale des comptes qui ne pointe pas du doigt des manquements graves au respect de l’argent public. Dans ce rapport, on ne lit pas qu’il y a des frais de déplacement exorbitants, des salaires pharaoniques ou des missions parfaitement inutiles.C’est agréable de pouvoir lire cela une fois dans un rapport de la Chambre régionale des comptes. On n’est pas à ERAI ni à la Villa Gillet, on n’est pas dans le Parc naturel régional du Vercors, c’est somme toute bien agréable de pouvoir lire tout cela.

Pire, ou plutôt mieux, la Chambre régionale des comptes nous explique même que l’Orchestre des pays de Savoie est probablement le mieux géré de France parce qu’il permet de récupérer 30 % de ses besoins financiers par son activité musicale propre, par ses recettes propres. Cela mérite d’être souligné. Lire la suite

Contre la construction à Lyon d’un « Institut français de civilisation musulmane »

Communiqué du groupe FN – 4 juillet 2016

Logo IsabelleDès 2009, le Groupe Front national, siégeant dans ce qui était alors uniquement la région Rhône-Alpes, s’était insurgé contre la construction à Lyon d’un « Institut français de civilisation musulmane ».

A l’époque déjà, nous condamnions la mobilisation de fonds publics dans le but de financer des activités cultuelles.

Aujourd’hui, l’Etat, la Métropole lyonnaise et la Ville de Lyon sont prêts à injecter chacun un million d’euros, soit trois millions d’euros d’argent des contribuables, dans la construction d’un centre islamique, sous couvert de subventions à un équipement culturel et non religieux…

Le Groupe Front national rappelle que c’était déjà l’argument éculé et débile qui avait été utilisé pour la construction de l’actuelle mosquée de Lyon, financée par les pouvoirs publics en tant que « centre culturel ».

Le Groupe Front national appelle les élus et contribuables d’Auvergne-Rhône-Alpes révoltés par cette utilisation immorale de l’argent public à se rassembler ce soir à 20H devant l’Hôtel de Ville de Lyon et à venir soutenir Christophe BOUDOT qui interviendra en séance du Conseil municipal sur ce sujet.

Extension des appels à projets au territoire Auvergne-Rhône-Alpes

Explication de vote d’Agnès Marion – 17 mars 2016

Rapport n° 16.02.224

Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes : en Assemblée plénière du 17 mars 2016, Agnès Marion (FN) s’est prononcée sur l’extension des appels à projets au territoire Auvergne-Rhône-Alpes avant d’être coupée par le Président de l’Assemblée , Laurent Wauquiez (LR), visiblement gêné par la critique de l’élue :


A. Marion (FN) sur l’extension des appels à… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Avec ce rapport, vous nous proposez de voter l’extension des appels à projets au territoire Rhône-Alpes Auvergne pour pouvoir y mener une politique culturelle commune.

Bien que contre cette fusion à l’origine d’une entité géographique sans histoire ni identité, l’harmonisation des politiques sur ces deux territoires nous apparaît aujourd’hui nécessaire et logique puisque cette fusion est désormais actée.

Pour autant, il nous est difficile de vous donner un blanc-seing en votant pour ce rapport, tant il détaille peu les orientations de votre mandature en matière de politique culturelle régionale. Il semble benoitement reconduire celle menée par le prédécesseur socialiste. Lire la suite

Rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de l’association « La villa Gillet » (69) – Exercice 2008 à 2013″

En Assemblée plénière du 17 mars 2016, le président du groupe FN au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Christophe Boudot, a vivement critiqué la gestion du dossier de la Villa Gillet par la droite et la gauche :


Ch Boudot (FN) critique la Villa Gillet par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président,

Ce rapport est technique certes, mais il est très important. Merci de laisser un peu plus de temps.

Monsieur le Président, avant de rentrer dans les éléments du rapport, je voudrais rendre hommage au travail de la Cour des comptes qui a, de manière accablante, pointé les multiples dérives de la Villa Gillet.

Ce rapport de la Chambre des comptes fait l’effet d’une bombe aujourd’hui. S’il fait cet effet aujourd’hui, c’est qu’il vient sanctionner plus que les dérives d’une association culturelle et plus que les agissements d’un homme, il vient sanctionner surtout un système de complicité politique, de Droite et de Gauche, de déversement ininterrompu d’argent public sans véritable contrôle organisé sur une association loi 1901 apparemment dépassée par l’ampleur de ses activités et la faiblesse de sa structure. Lire la suite