Auvergne – Rhône-Alpes : la Silicon Valley de l’Europe (avec amendement)

Explication de vote d’Olivier Amos – 9 février 2017

Rapport n° 6

Le 9 février 2017, en assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Olivier Amos a analysé les pour et les contre de la politique numérique régionale :


_________________________________________________________________________

Amendement présenté par Olivier Amos – 9 février 2017

Par son amendement, Olivier Amos a demandé à l’Exécutif régional de droite d’éviter les anglicismes en politique régionale : il a proposé d’employer l’expression « Pôle Régional Numérique » et non celle de « Silicon Valley européenne » :

Lire la suite

Amélioration de la couverture en téléphonie mobile en Auvergne-Rhône-Alpes

Explication de vote d’Olivier Amos – 7 juillet 2016

Rapport n° 564


Olivier AMOS (FN) sur la couverture régionale… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

Ce projet de concertation et de partenariat entre les différents échelons administratifs est une très bonne chose. Il permettra, nous l’espérons, une meilleure analyse des besoins et la rationalisation des moyens mis en œuvre, qui devrait se traduire par des économies d’échelle salutaires.

Le groupe FN soutient donc ce rapport. Lire la suite

Développement numérique – Rhône-Alpes, la région connectée (avec vidéo)

Intervention de Bernard Pinet, Conseiller régional – 19 juin 2014

Rapport n° 14.07.329

Monsieur le Président, chers collègues,

PINETLe rapport présenté aujourd’hui, faisant suite à celui qui a vu fin février l’adoption du soutien et de la mise en œuvre du développement numérique par la fibre optique deuxième génération sur l’ensemble du territoire Rhône-Alpes, a donc pour objet de préciser les modalités techniques et financières de la nouvelle stratégie régionale pour la couverture très haut débit passant par les réseaux départementaux d’initiative publique.

Sans vouloir revenir en détail sur le principe même de la mise en place du dispositif régional précédemment adopté, je tiens au nom de mon groupe à rappeler l’intérêt que revêt pour les Rhônalpins le développement du numérique par la fibre optique car celui-ci présente d’innombrables avantages technologiques et pratiques s’exerçant dans une multitude de secteurs d’activité.

Il est également important de noter que ce développement de mode de transmission présente un avantage non négligeable qui sera celui d’atténuer le phénomène des ondes électromagnétiques polluantes qui perturbe déjà la santé de milliers de nos concitoyens et met très certainement en péril celle de nos jeunes dans les écoles, collèges et autres lieux à cause de l’implantation d’antennes relais bien trop proches souvent et de la généralisation du wifi dans bon nombre d’établissements publics. Lire la suite

Développement numérique (avec vidéo)

Intervention de Bernard Pinet – 20 février 2014

Rapport n° 14.07.099

Monsieur le Président,

PINETLe rapport que vous présentez à notre Assemblée nous paraît à la fois très ambitieux et très complexe. Il souligne néanmoins l’importance que revêt le développement du numérique pour notre région, à savoir compléter en multipliant l’existant actuel en vue de couvrir l’ensemble du territoire Rhône-Alpes afin que celui-ci puisse être arrosé par cette technologie informatique de réseau de l’information et de la communication.

Ceci afin que l’ensemble de ce vaste espace puisse bénéficier à l’horizon 2025 de tous les bienfaits attendus en faveur de la vie des citoyens Rhônalpins et de l’ensemble des entreprises, secteur public et privé confondus.

Ce rapport souligne en partant de l’existant, même si Rhône-Alpes se révèle être une région de France pionnière –c’est vous qui le dites– en ce domaine, une totale insuffisance pour atteindre les objectifs d’efficacité recherchés sur le territoire tout en héritant ou en atténuant les disparités sur celui-ci. Il laisse apparaître plusieurs aspects de l’intervention publique régionale. S’agissant du volet infrastructures, le principe d’intervention financière que vous proposez par la Région se veut axé uniquement en soutien des zones non conventionnées par des opérateurs, en passant par le cadre départemental et en agissant sur les Réseaux d’Initiative Publique mis en place par les collectivités. Cela nous paraît assez pertinent. Pour ce faire, vous prévoyez des modalités innovantes avec une nouvelle mise en œuvre financière qui privilégiera, nous dit-on, des modes de financement favorisant un retour sur investissement pour la collectivité régionale. Par contre, cela ne nous paraît pas très évident en l’état du rapport, et appelle des éclaircissements, des explications, voire des précisions, sur ce que vous entendez par retour sur investissement. Lire la suite

Rhône-Alpes numérique développement numérique et stratégie de cohérence régionale pour l’éménagement numérique (SCORAN)

Intervention de Christian Grangis – 30 mars 2012

Rapport n° 12.07.213

M. le Président, chers collègues,

Le rapport qui nous est présenté sur le «  développement numérique » a renouvelé profondément les pratiques individuelles et collectives d’expression, d’information, de consommation et de production. Il est en effet devenu un élément structurant de notre vie culturelle, économique, politique et sociale depuis 2002.

Vous nous expliquez que la Région Rhône-Alpes a joué un rôle déterminant dans l’aménagement des territoires, au point de faire de Rhône-Alpes la 1ère région numérique de France (hors Ile de France). Forte de ce bilan, celle-ci doit se doter aujourd’hui d’une nouvelle feuille de route et se donner les moyens de franchir cette « nouvelle frontière » numérique.

Mais la région à ses faiblesses :

– La région s’est peu mise en avant, préférant structurer les maîtrises d’ouvrage de ses partenaires.

– Beaucoup de projets ont été soutenus, diluant parfois son effet de levier.

– La région a du accompagner fortement les petits porteurs de projets.

– Une région non visible dans la communication.

Au plan national le CESER souligne que l’Etat accorde la priorité aux opérateurs en zone très dense et limite l’efficacité de la péréquation tarifaire sans laquelle les deux tiers des rhônalpins risquent d’être exclus du très haut débit. Lire la suite

Le numérique : nouvelle donne, nouvelle politique culturelle

Intervention de Joël Chaval – 7 avril 2011

Rapport n° 11.11.211

Monsieur le Président,

Vous proposez dans votre rapport, notamment aux lycéens et aux artistes, de les accompagner dans, je cite : « la révolution numérique pour leur offrir des solutions solidaires et équitables comme les logiciels dits libres » et vous entendez refuser la stratégie des oligopoles qui souhaitent, dites-vous, mettre sous contrôle le monde numérique.

J’ose espérer que vous vous appliquez à vous-même, Monsieur le Président, cette belle résolution, et notamment au sein de cette assemblée pour les élus qui la composent.

Je veux parler ici du libre accès des élus au matériel informatique notamment et de ce libre accès à ce matériel informatique de leur choix. Depuis un an, le renouvellement du matériel est suspendu pour deux groupes dont le groupe Front National au prétexte que la Région ne veut plus que du PC alors que notre groupe a choisi l’univers Mac voici plus de vingt ans, excusez du peu. Lire la suite

Plan pour le développement des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) dans les lycées de Rhône-AlpesAmendement du Front National

par Hugues Petit

Je ne vais pas demander un vote, mais simplement vous suggérer quelques modifications dans le rapport compte tenu des choix sectaires qui sont les vôtres.

  • Il ne faudrait pas écrire, comme vous l’avez fait, « tous les membres de la communauté éducative »
    puisque certains sont exclus.
  • Il ne faudrait pas écrire : « la diffusion la plus large possible des usages informatiques »
    puisqu’un certain nombre sont exclus.
  • Il ne faudrait pas écrire : « Tous les lycées »
    puisqu’un certain nombre sont exclus.
  • Il ne faudrait pas parler de « la diffusion généralisée des TICE pour tous les lycéens »
    puisqu’un certain nombre sont exclus.

Lire la suite

Plan pour le développement des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) dans les lycées de Rhône-Alpes

Intervention d’Hugues Petit – 26 mars 2009

Rapport n° 09.01.209

Vous rappelez dans votre rapport une décision de 2005 dont l’objectif était, je cite, « de positionner la région Rhône-Alpes parmi les premières régions européennes à intégrer la société de l’information. » Je serais tenté de vous faire remarquer que nous n’avons pas attendu votre arrivée ni l’année 2005 dans cette Région pour nous préoccuper des nouvelles techniques de l’information.

A titre d’exemple, notre groupe depuis 20 ans au moins s’est informatisé et a incité par son exemple d’autres groupes à faire de même. Il n’y avait d’ailleurs à l’époque aucun Verts dans cette assemblée et nous avions déjà demandé en Questure que les rapports soient sur disquette, puisqu’il n’existait alors que ce système pour digitaliser et servir de support digital aux documents, et qu’elle se substitue au support papier, ce qui n’a toujours pas été réalisé depuis. Lire la suite

A propos d’un amendement de l’UMP : Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) dans les lycées

Prise de parole d’Hugues Petit – 26 mars 2009

Ce qui m’étonne, c’est qu’il y a une règle qui s’applique dans les assemblées, à savoir que l’on commence par discuter les amendements les plus éloignés du texte. Or le nôtre était objectivement le plus éloigné puisque nous n’avions apporté aucune restriction aux établissements privés, à la différence de mes collègues qui viennent de s’exprimer ; ces derniers limitent leur demande aux établissements privés sous contrat d’association.

Nous estimons qu’il n’y a pas de discrimination à opérer ni entre les parents dont les enfants sont scolarisés dans le public, ni entre les parents dont les enfants sont scolarisés dans le privé, quel que soit le privé. Lire la suite